Système Féerie

 

Évolution des personnages

« Qui aurait cru que je marcherais un jour sur le sol de Titan, moi qui suis né à une époque ou même la lune redevenait inaccessible. »
Feyn, récupérateur spatial

Beaucoup de joueurs aiment jouer des séries, notamment parce que l’histoire peut y être beaucoup plus développée, mais aussi parce qu’ils aiment voir leur personnage évoluer et progresser.

Les intrigues de progression

Le Système Féerie ne vous propose pas de point d’expérience ou de niveau, mais un système de progression un peu particulier basé sur des intrigues personnelles : chaque personnage est lié à une petite intrigue qui, lorsqu’elle sera accomplie, lui permettra de gagner un nouvel élément, ou d’en modifier un.

Une intrigue de progression est définie par plusieurs choses :

Lorsque vous créez votre personnage, vous définirez la première intrigue de votre personnage. Ensuite, à chaque fois que vous terminez l’intrigue de votre personnage, vous en définirez une nouvelle.

Les intrigues dont il est question ici concernent avant tout la progression de votre personnage. Il est tout à fait possible qu’un personnage ait des objectifs particuliers qui ne peuvent pas correspondre à une intrigue de progression mais soit malgré tout un arc de la série à part entière.

La récompense

Pour créer une intrigue de progression, commencez par choisir la récompense que vous souhaitez : un nouvel élément gagné à la fin de l’intrigue ou un élément que votre personnage possède déjà qui sera amélioré. Souvenez-vous qu’il n’est pas possible d’augmenter un élément au-dessus de 3.

N’importe quel élément est susceptible d’être gagné ou amélioré tant qu’il n’entre pas en contradiction avec le reste du personnage ou de l’univers. Ainsi, le meneur, gardien de la cohérence de l’histoire, dispose d’un droit de veto.

L’objectif

Une intrigue doit avoir un objectif et l’accomplissement de celui-ci doit justifier le gain de la récompense. La nature de cet objectif peut être très variée : passer une certification, inventer un nouvel appareil, être formé par un maître, être reconnu par une organisation, etc.

Ici encore, l’objectif est contraint par l’univers et l’histoire de la série et doit donc être approuvé par le meneur.

Les intrigues n’ont pas besoin de nécessiter de grands exploits pour être accomplies, ça peut même être un moyen de décrire la vie quotidienne de votre personnage ou pour remplir les creux, pendant un voyage spatial par exemple.

De plus, l’objectif peut relever de la volonté de votre personnage ou de la « voie tracée par le destin ». Par exemple, dans un jeu comme Solaires, qui traite du transhumanisme et plus particulièrement de la transformation choisie de l’être, la première option est sans doute la plus intéressante des deux. Mais pour un jeu mettant en avant la mythologie et les prophéties, la seconde option pourrait être plus adaptée.

Les étapes

Le déroulement d’une intrigue de personnage est découpé en étape. Le nombre de ces étapes est déterminé par la récompense :

Lors de la création de l’intrigue, il n’est pas nécessaire de définir toutes les étapes : seule la première étape est nécessaire initialement. C’est au joueur de définir l’étape, avec une fois de plus validation du meneur.

Par la suite, à chaque fois qu’une étape est accomplie, le joueur détermine l’étape suivante. La dernière étape doit évidemment permettre d’accomplir l’objectif de l’intrigue.

Faire avancer son intrigue

Les intrigues de progression peuvent progresser à différents moments, en fonction de la nature de la série et de son déroulement :

Si c’est la première méthode qui est choisie, vous essaierez de faire avancer votre intrigue pendant la partie. Lorsque vos actions en jeu vous le permettent, vous pouvez accomplir une étape. Vous devez ensuite définir la prochaine (ou une nouvelle intrigue si c’était la dernière). Votre meneur peut évidemment vous donner des pistes si vous ne savez pas quoi faire, mais l’idée principale reste de donner au joueur une occasion d’apporter une touche personnelle à l’histoire.

Pour éviter de surcharger les parties, nous vous conseillons ne pas permettre d’accomplir plus d’une étape pour un même personnage lors d’une séance. Vous pourrez ainsi définir l’étape suivante après la séance, ce qui vous évitera de casser le rythme de la partie.

La seconde méthode permet de ne pas prendre de temps sur la séance. Si la table comporte beaucoup de joueurs ou si vos séances sont courtes, vous n’aurez sans doute pas assez de temps pour traiter les intrigues pendant la partie. Dans ce cas, vous pouvez gérer l’intégralité des intrigues entre les séances. Dans cette situation, le joueur doit, en plus de définir l’étape suivante, indiquer au meneur comment son personnage a procédé. Si le meneur le valide, le personnage passe à l’étape suivante, sinon le joueur peut soumettre une nouvelle proposition. Grâce à cette méthode, vous pouvez continuer à donner vie au personnage entre chaque épisode.

Comme vous pouvez le remarquer, ce système est équivalent à donner un « point de progression » aux personnages à la fin de chaque séance en considérant que le coût des améliorations est équivalent au nombre d’étapes. Toutefois, cette méthode donne plus de sens à la progression du personnage et réduit le côté artificiel de l’opération.

En fonction du jeu, et plus particulièrement des parties qui seront jouées avec, l’une des deux méthodes peut être préférable. Dans le cas des jeux bac à sable où l’histoire est dirigée par les objectifs personnels des personnages qui agissent de façon proactive, nous vous conseillons d’utiliser les intrigues de progression comme l’un des moteurs de la partie. Dans le cas des jeux à mission où il est préférable que les personnages ne s’éparpillent pas, la seconde méthode sera sans doute la mieux venue.

Terminer une intrigue

Pour mettre fin à l’intrigue de progression de votre personnage, vous avez deux possibilités :

Si la dernière étape est franchie et que votre personnage a accompli l’objectif de son intrigue, celle-ci est terminée et le personnage reçoit immédiatement sa récompense. Au lieu de planifier la prochaine étape, il devra créer une nouvelle intrigue de progression avec sa récompense, son objectif et sa première étape.

En revanche, il peut arriver que vous ne souhaitiez pas poursuivre l’intrigue de progression de votre personnage. Par exemple, elle vous mène dans une direction qui ne vous plaît pas ou la récompense ne vous intéresse plus. Dans ce cas, vous pouvez abandonner l’intrigue actuelle de votre personnage et en commencer une nouvelle. Habituellement, la progression de l’intrigue abandonnée est perdue, mais il peut arriver que votre meneur vous permette de la reprendre plus tard.

Exemples d’intrigues

Il peut être intimidant pour un joueur de construire une intrigue lui-même. Bien sûr, le meneur et les autres joueurs peuvent l’aider et de façon générale nous conseillons l’entraide à la table. En plus de cette potentielle aide, nous vous présentons quelques idées d’intrigues de progression à titre d’exemple. Évidemment, vous ne devriez pas vous contenter de les reprendre tel quel, et nous vous encourageons à construire des intrigues originales. De plus ces exemples sont issus de Solaires.

Chaque exemple commence par son objectif. Nous précisons ensuite les types d’éléments qui pourrait être amélioré/obtenus par ces intrigues, avant de lister les étapes.

De plus, si nous avons listé toutes les étapes à titre d’exemple, seule la première est nécessaire lors de la création de l’intrigue.

Obtenir une certification :

Se procurer du matériel illégal :

Améliorer un outil :

Infiltrer une organisation :

Sauver un VIP :

Retrouver son créateur :

Gains en jeu

Il peut arriver que des événements en jeu puissent modifier le personnage. La découverte de matériel, un service rendu à un PNJ qui a promis de rendre un service, etc. Le meneur peut alors accorder au personnage de nouveaux éléments ou lui permettre d’en modifier des existants.

Toutefois, en fonction du genre, ces gains peuvent n’être que temporaire. Par exemple dans un jeu de super héros, ce type de gain peut ne durer qu’un épisode ou un seul arc. Dans ce cas, nous vous conseillons de noter ces nouveaux éléments parmi les états du personnage, pour vous rappeler sa nature temporaire.

Partagez cette page :
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement : pour en savoir plus

v5/evolutiondespersonnages.txt · Dernière modification: 2020/04/24 22:57 par greewi