Système Féerie

 

Créer un personnage

S'il est possible de se contenter d'utiliser des personnages pré-tirés, vous souhaiterez sans doute créer vos propres personnages, avec leurs histoires et leurs particularités.

Contrairement à d'autres jeux qui proposent des règles de création très encadrées, voir terriblement restrictives, nous avons choisi des mécaniques qui permettent de définir le personnage à partir de descriptions plus libres.

Ainsi, le Système Féerie vous propose de commencer à créer votre personnage en le décrivant physiquement, en écrivant son histoire, en définissant son comportement, sa façon de penser et en lui donnant une identité. Ceci nécessite un minimum de connaissance de l'univers du jeu mais ne demande aucune connaissance préalable des règles de simulation.

Ensuite, des règles simples prennent alors le relais et transposent ces descriptions en données utilisables par le système, c'est à dire la listes de trais du personnage. Cette transposition essaie d'être fidèle et repose sur le bon sens des participants.

Concept

Pour commencer la création d'un personnage, il est plus facile de partir d'un concept simple qui sera développé au fil des descriptions. Le concept est une idée de personnage résumée en moins d'une phrase qui donne la nature et la fonction du personnage.

Durant cette étape, essayez de vous coordonner avec les autres joueurs afin que vos personnages forment un groupe crédible et complémentaire.

À titre d'exemple, imaginons que nous souhaitions créer un « Prestidigitateur avenant et diplomate ». C'est le concept que nous utiliserons pour illustrer la création d'un personnage.

Description du personnage

Une fois le concept fixé, vient la description de votre personnage. Idéalement, cette description est facilité par un questionnaire qui permet de fixer tous les aspects importants du personnage. Normalement, vous pouvez noter vos réponses directement sur votre fiche de personnage.

A défaut de questionnaire, décrivez-le physiquement, donnez-lui un caractère, des buts, des motivations, des croyances, une histoire, des amis, des ennemis… et tout autre détail qui vous semblera important.

Reprenons notre prestidigitateur : « Elmet est né dans une famille de forains, il a passé son enfance chez une tante afin de bénéficier d'une scolarité normale tandis que ses parents arpentaient le pays. Rapidement il s'est mis à suivre les pas de son oncle qui se prétendait magicien et dont les nombreux tours fascinait l'enfant. Au fil des années, il est devenu prestidigitateur et a continué de se perfectionner. Plus âgé, il s'est dirigé vers des études de communications et de langue, notamment le grevish. Il a finalement passé le concours pour devenir diplomate et travail depuis comme négociateur pour son pays, usant parfois de son premier art pour séduire.

C'est un homme assez grand, et fin au regard complice et énigmatique. Ses yeux et cheveux noirs renforcent cette impression de mystère. Lorsqu'il prend la parole, il s'avère être un grand orateur et il use régulièrement de son air avenant pour séduire et imposer ses idée. C'est un homme loyal qui n'hésite pourtant pas à jouer sur la ligne de la légalité pour arriver à ses fins. »

Élements

La construction du personnage continue par la transcription de la description du personnage en éléments chiffrés. La première étape consiste à surligner toutes les informations importante du personnage, ce seront ses éléments. La seconde étape consiste à attribuer un score à ses éléments.

Ainsi les éléments vont de 1 à 3 en fonction de leur importance et de leur impact :

Notez au passage que le score d’une Relation représente le lien entre le personnage et l’entité en relation et non la portée ou la puissance de cette entité. De plus, il n'y a pas de limite au nombre d'éléments que peut posséder un personnage en dehors du bon sens.

Ainsi, Elmet possède les éléments “Prestidigitateur” (3), “Études de communication” (2), “Grevish” (2), “Diplomate” (3), “Négociateur” (2), “Assez grand” (1), “Fin” (2), “Regard complice et énigmatique” (1), “Impression de mystère” (2), “Grand orateur” (3), “Air avenant” (2), “Loyal” (2).

Etats

Au cours de la partie, votre personnage pourra acquérir ou subir diverses altérations : les états. Par exemple, si votre personnage vient tout juste de changer de corps, il peut obtenir l'état « Pensée altérée » ou même « Corps inadapté ». Un simple civil non entraîné qui viendrait de vivre un attentat pourrait avoir l'état « En état de choc ».

Ces états sont généralement temporaire et disparaissent avec le temps ou certaines actions. Pour les exemples cités, un nouveau changement de corps ou si le personnage s'y habitue pourront faire disparaître ces états. Dans le cas de l'état de choc, la psychochirurgie parviendra sans soucis à le supprimer, mais le temps peut, là encore, suffire.

Ils sont eux aussi chiffré de 1 à 3 de la même manière que les éléments : Léger (1), Important (2), Extrême (3).

Pour finir

Ceci fait, le personnage est pratiquement prêt. Il ne lui manque plus que ses points de personnage. Ces points serviront à altérer directement le déroulement de l'histoire. Un nouveau personnage commence habituellement avec 3 points de personnage.

Partagez cette page : Partagez cette page sur Google+
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement : pour en savoir plus

v5/creationdespersonnages.txt · Dernière modification: 2017/09/10 17:22 par greewi